Professionnels

Pourquoi notre image est-elle importante dans notre réussite professionnelle ?

L’image d’une personne, qu’est-ce que c’est au juste ?

L’image perçue par nos interlocuteurs est constituée de notre  « image statique » : notre physique, notre look, nos accessoires, notre coiffure, l’état de nos vêtements etc…, de notre « image mobile » : notre posture, nos gestes, notre regard, notre sourire etc…,  et de notre voix : la vitesse, la fluctuation, la tonalité.

Gardons en tête que nous sommes vus avant d’être entendus. Puis, nous sommes entendus avant n » dont on parle souvent en entretien d’embauche.

Pourquoi l’image est-elle si importante pour communiquer ?

Gardons en tête que nous sommes vus avant d’être entendus. Puis, nous sommes entendus avant d’être compris. Cela signifie qu’avant même que nous ayons prononcé notre premier mot, notre interlocuteur se sera déjà fait une idée de nous. C’est la fameuse « bonne première impression » dont on parle souvent en entretien d’embauche. Mais, l’importance de l’image ne s’arrête pas à la première impression.

dfdf

Albert Mehrabian, psychologue américain, l’a mis en évidence dans ses travaux de recherche. Il a identifié que lorsque nous sommes dans une situation où nous devons convaincre quelqu’un, nous nous reposons à 93% sur notre image.

Lorsque nous communiquons, nos attitudes, notre regard, notre sourire, nos gestes et micro-gestes sont spontanés et traduisent nos émotions. Nous pouvons toujours tenter de les maitriser, nous n’y arrivons qu’un laps de temps et avec un certain degré de contrôle. Si nous pouvons mentir avec des mots, notre corps lui en est incapable.

dfgfd

En quoi notre image est-elle liée à notre réussite ?

Si nos gestes traduisent nos émotions, alors notre niveau de confiance en nous est visible de nos interlocuteurs. En effet, notre confiance en nous et l’image que nous avons de nous-même va générer soit du stress (je ne me suis pas assez préparé, je ne suis pas assez qualifié, je suis moche, je ne sais pas m’habiller etc…), soit une quantité d’énergie positive (je connais le dossier par cœur, mon élocution va bien se passer, je me sens belle aujourd’hui mon teint est frais, ce nouveau costume me va comme un gant, quel charisme etc…) qui nous permettra d’atteindre nos objectifs. Nos gestes et nos postures seront différents dans ces deux cas de figure et nos interlocuteurs y sont sensibles. L’impact sur notre image statique est également vrai, une personne qui ne va pas aimer son physique aura tendance à vouloir se cacher, alors qu’au contraire une personne qui attachera peu d’importance à son physique aura un look plus affirmé. Une personne pragmatique sera tirée à quatre épingles, à l’inverse une personne brouillonne portera peut-être une chemise mal repassée, des chaussures ou des ongles négligés, une cravate de travers etc…

A qui souhaitez-vous confier votre projet ? A une personne de confiance, qui sait ce qu’elle fait, ou du moins qui en a l’air, ou bien à une personne qui parait débordée et peu sûre d’elle ?

De plus,que nous le voulions ou non, nous sommes sous l’influence des codes vestimentaires. Une personne aura d’autant plus envie de signer un contrat avec vous si elle a l’impression que vous répondez aux normes sociales. La société dans  laquelle nous évoluons a créé des attentes en matière d’image. Par exemple, nous nous attendons à ce qu’un médecin porte une blouse blanche, à ce qu’un banquier porte un costume. Cela rassure ! Ces codes vestimentaires sont inscrits dans l’inconscient collectif.

QSFDDSF

Pour toutes ces raisons notre image professionnelle influence notre réussite. Pour qu’elle soit un facteur de réussite et non un frein, elle doit nous ressembler et aussi être stratégique. Elle doit répondre à un certain nombre d’attentes. 

Certes, l’habit ne fait pas le moine… mais il lui permet de rentrer dans l’abbaye.

SDSQ

Laura Novita – Consultante en Image & Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *